Comment prier le Rosaire

Comment prier le Rosaire
5/5 - (1 vote)

Le pape François a encouragé les fidèles à prier le chapelet pendant le mois de mai.

Les perles du chapelet sont utilisées pour aider les catholiques à compter leurs prières. Les catholiques prient souvent le chapelet pour faire une demande à Dieu, certains pour remercier Dieu des bénédictions reçues ou pour demander une faveur spéciale, par exemple si quelqu’un est malade pour l’aider à se rétablir.

1. Sur le crucifix (croix), faites le signe de la croix, puis priez le Credo des Apôtres.

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu par le Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli. Il est descendu aux enfers ; le troisième jour, il est ressuscité des morts ; il est monté au ciel, il est assis à la droite de Dieu, le Père tout-puissant ; de là, il viendra juger les vivants et les morts. Je crois au Saint-Esprit, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, au pardon des péchés, à la résurrection du corps et à la vie éternelle. Amen.

2. Sur la grande perle suivante, dites le Notre Père.

Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien ; pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ; et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, Amen.

3. Sur les trois petites perles suivantes, priez trois Je vous salue Marie.

Je vous salue Marie, pleine de grâce. Le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

4. Sur la chaîne, priez le Gloire au Père.

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme c’était, comme c’est maintenant et comme ce sera toujours, dans un monde sans fin. Amen.

5. Sur la grande perle, méditez le premier mystère et priez le Notre Père.

Vous priez les mystères pour chacune des cinq sections (décennies) du chapelet en fonction du jour de la semaine :

Les lundis et les samedis :

Les mystères joyeux rappellent aux fidèles la naissance du Christ : L’Annonciation (Luc 1, 26-38) ; La Visitation (Luc 1, 39-56) ; La Nativité (Luc 2, 1-21) ; La Présentation (Luc 2, 22-38) ; La Découverte de l’Enfant Jésus dans le Temple (Luc 2, 41-52).

Les mardis et vendredis :

Les Mystères douloureux évoquent la passion et la mort de Jésus : L’agonie de Jésus dans le jardin (Matthieu 26:36-56) ; La flagellation au pilier (Matthieu 27:26) ; Le couronnement d’épines (Matthieu 27:27-31) ; Le portement de croix (Matthieu 27:32) ; La crucifixion (Matthieu 27:33-56).

Les mercredis et dimanches :

Les Mystères glorieux se concentrent sur la résurrection de Jésus et les gloires du ciel : La Résurrection (Jean 20:1-29) ; L’Ascension (Luc 24:36-53) ; La Descente de l’Esprit Saint (Actes 2:1-41) ; L’Assomption de Marie, la Mère de Dieu, au ciel ; Le Couronnement de Marie au ciel.

Le jeudi :

Le pape Jean-Paul II a ajouté en 2002 les Mystères de la Lumière, également connus sous le nom de Mystères Lumineux : Le baptême dans le Jourdain (Matthieu 3, 13-16) ; les noces de Cana (Jean 2, 1-11) ; la prédication de l’avènement du Royaume de Dieu (Marc 1, 14-15) ; la Transfiguration (Matthieu 17, 1-8) ; l’institution de la Sainte Eucharistie (Matthieu 26).

6. Sautez le médaillon central, et sur les dix perles suivantes.

Priez un Je vous Salue Marie sur chaque perle ; sur la chaîne, priez un Gloire au Père.
Bien qu’une décennie compte 10, ces 12 prières forment une décennie du rosaire.

De nombreux catholiques ajoutent la prière de Fatima après le Gloire à Dieu et avant le Notre Père suivant : Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, sauvez-nous des feux de l’enfer et conduisez toutes les âmes au ciel, en particulier celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. Amen.

7. Répétez les étapes 5 et 6 quatre fois de plus pour terminer les quatre décennies suivantes.

8. À la fin de votre chapelet, dites l’Ave Sainte Reine.

Je vous salue, Sainte Reine, Mère de la miséricorde, notre vie, notre douceur et notre espérance. C’est vers vous que nous crions, pauvres enfants bannis d’Ève, c’est vers vous que nous élevons nos soupirs, en deuil et en pleurs dans cette vallée de larmes. Tournez donc vers nous, très gracieuse avocate, vos yeux de miséricorde ; et après cet exil, montrez-nous le fruit béni de vos entrailles, Jésus, ô clémente, ô aimante, ô douce Vierge Marie.

Priez pour nous, ô sainte Mère de Dieu. Pour que nous soyons dignes des promesses du Christ.

O Dieu, dont le Fils unique, par sa vie, sa mort et sa résurrection, nous a acquis les récompenses du salut éternel ; accordez-nous, nous vous en prions, qu’en méditant ces mystères du très saint Rosaire de la Vierge Marie, nous puissions imiter ce qu’ils contiennent et obtenir ce qu’ils promettent. Par le même Christ notre Seigneur. Amen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *