Prier le dizainier

Prier le dizainier
4.3/5 - (11 votes)

Objet de prière chrétienne catholique, le dizainier représente une façon très simple et pratique de prier la Vierge Marie. Ce dernier a été remis à l’honneur par le Père Doncoeur et les scouts de France au début du 20e siècle. Au niveau de sa forme, le dizainier se présente comme un anneau constitué d’une croix et de 10 grains d’où son nom. Celui-ci se glisse entre les doigts tout en récitant un « Je vous salue, Marie » pour chaque grain. Il est possible de précéder la prière d’un « Notre Père » qui correspond à la croix. Avec des dimensions plus petites, cet objet de prière catholique rappelle le chapelet de 5 dizaines ou encore le rosaire de 20 dizaines. Outil passe-partout aidant à la méditation comme à la prière, il est utilisé par de nombreux croyants tels qu’ils soient.

Généralement, le dizainier est réalisé en une seule pièce métallique qui est entourée de 10 grains soit d’un petit collier de 10 perles la plupart du temps en bois. Pour les scouts, des dizainiers métalliques leur sont fabriqués avec une croix pattée ou une croix potencée. Au niveau de sa fabrication, le dizainier ne se fabrique pas juste comme ça puisque sa réalisation entre dans le cadre de prières ou d’une démarche spirituelle dans laquelle les chefs scouts désirent davantage impliquer les plus jeunes à prier la Vierge Marie.

Les prières à faire pour le dizainier

Pour chaque grain, réciter un « Je vous salue, Marie » :

Je vous salue, Mariepleine de grâce, le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les Femmes et Jésus le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Sur la croix, un « Notre Père » :

Notre Pèrequi est aux Cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal.
Amen.

Confession des pêchés, « Je confesse à Dieu », entre les grains et la croix :

Je confesse à Dieu tout puissant, je reconnais devant mes frères que j’ai péché en pensée, en parole, par action et par omission. Oui, j’ai vraiment péché ! C’est pourquoi je supplie la Vierge Marie, les Anges et tous les Saints et vous aussi mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Puis un « Gloire au Père » :

Gloire au Père et au Fils, et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Et enfin, terminez par un « Je croix en Dieu » :

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est monté aux Cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des Saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair et à la vie éternelle. Amen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.